Groupe Études Jean-Richard Bloch

Accueil > Actualités > "Le manuscrit improbable" de Patrick Amand - Quand le polar rencontre (...)

"Le manuscrit improbable" de Patrick Amand - Quand le polar rencontre Jean-Richard Bloch

lundi 29 avril 2019, par Rachel Mazuy

Les Editions du Caïman ont récemment publié un nouveau polar de Patrick Amand qui lie gaiement l’Histoire, passé et présente, et la fiction : "Le Manuscrit improbable".

Ceux qui connaissent La Mérigote, la villa où a vécu Jean-Richard Bloch, devenue depuis le début de l’année une résidence d’artistes, ne pourront pas se tromper devant la couverture. L’histoire se passe bien à Poitiers, et tout tourne autour de la Villa.

Patrick Amand né à Poitiers connaît d’ailleurs aujourd’hui encore mieux Jean-Richard Bloch que les quelques historiens qui ont approché un peu intimement l’écrivain dans leurs recherches. Il a en effet été le Chef de projet de la Villa Bloch, dont il s’occupe toujours aujourd’hui.

Son livre, "Le Manuscrit improbable" évoque donc des rencontres qui ont vraiment eu lieu, comme celle entre Aragon et Jean-Richard Bloch qui va donner naissance au journal Ce soir un soir de janvier 1937... Ou comme celle entre Léon Blum et l’écrivain revenu d’un voyage en Espagne pendant la guerre civile !

Patrick Amand est en effet passionné d’Histoire, et il s’intéresse notamment à la Seconde Guerre mondiale ou à la guerre d’Espagne, sur laquelle il s’est également beaucoup documenté.
Mais le passé lui permet de disséquer le présent, en offrant un regard critique sur notre XXIe siècle, à travers une enquête menée tambour battant par un journaliste local indépendant.

Quand Jean-Richard Bloch le romancier, devient à son tour un objet de roman !

La présentation de l’éditeur : https://www.editionsducaiman.fr/boutique/polars-en-france/le-manuscrit-improbable-patrick-amand.html

On peut lire également un article de critique dans Polarmaniaque : http://polarmaniaque.e-monsite.com/pages/page-16.html?fbclid=IwAR2feRpDaifVhxpAeHT58y5jI2QUXj6oOXyt0BR4e_NygoDh7-q06TrRTo0


Voir en ligne : Critique de Jean-Michel Gouin dans La Nouvelle République